William S. Burroughs

William S. Burroughs
http://theo.underwires.net/
1950 : l’écriture

En Septembre 1950, Joan Vollmer rendit visite à son amie John Hermann à Cuernavaca, où elle remplit un formulaire de demande pour divorcer de son mari de droit coutumier. Le mois suivant, Kells Elvins et sa nouvelle femme arrivèrent à Mexico. Burroughs et Vollmer s’étaient à nouveau réconciliés et se mirent à passer du temps avec les Elvins.

Burroughs et Ginsberg restèrent en contact par lettres. Ginsberg était dans sa phase d’agent littéraire, à la recherche d’éditeurs à New York pour ses amis. Il encouragea Burroughs à écrire le récit de son expérience de toxicomane. Vers la fin de l’année 1950, Burroughs travaillait déjà sur un manuscrit. Il écrivit sur une pile de papier et Alice Jeffreys, la femme d’un ami américain du Bounty Bar, tapa son travail à la machine.

Elvins vit Burroughs régulièrement, et comme avant l’encouragea à persévérer dans l’écriture. Mais Burroughs fut déçu par le travail que Jeffreys effectua sur le manuscrit qu’il nommait Junk, qu’elle avait selon lui trop corrigé. Il acheta alors une machine à écrire et apprit à taper, avec quatre doigts : l’index et le majeur de chaque main.

Imprimer cette page | mise à jour : 6 septembre 2013