William S. Burroughs

William S. Burroughs
http://theo.underwires.net/
1957 : La Beat Generation à Tanger

Jack Kerouac habitait au Mexique et prenait des drogues avec le Vieux Dave Tesorero et Esperanza, la petite amie junkie de celui-ci ; Kerouac l’appela plus tard « Tristessa » dans sa nouvelle éponyme. Kerouac arriva à Tanger en Février 1957 et apprit à Burroughs la mort du Vieux Dave, qui tomba soudainement dans les pommes et mourut sur le trottoir à Mexico. Kerouac lut le manuscrit d’Interzone et en discuta avec Burroughs, il en retapa de grandes parties à la machine pour le bien de son vieil ami ; Kerouac raconta plus tard qu’il fit de nombreux cauchemars à cette époque. Il proposa également à Burroughs un nouveau titre pour son livre : Le Festin Nu. Mais les névroses de Kerouac finirent par agacer Burroughs, et Jack quitta Tanger à la fin du mois d’Avril. Juste au moment où Jack Kerouac partit, Ginsberg arriva avec Peter Orlovsky, son nouveau compagnon. Burroughs, agacé par Orlovsky, devint jaloux, mais s’efforça de ne montrer qu’indifférence.


Jack Kerouac, Peter Orlovsky & William Burroughs à Tanger en 1957


Peter Orlovsky, Jack Kerouac & William Burroughs à Tanger en 1957


William Burroughs & Peter Orlovsky à Tanger en 1957

Alan Ansen était également à Tanger.


William Burroughs & Alan Ansen à Tanger en 1957

Ansen et Ginsberg s’intéressèrent avec enthousiasme aux manuscrits de Burroughs. Ils firent ensemble de nombreux collationnements et retranscriptions à la machine, et créèrent une nouvelle ébauche du Festin Nu. Avant l’été, Paul Bowles était de retour en ville, et tous passèrent du temps avec lui et Jane Bowles, sa femme, et le peintre Francis Bacon. La période des « Beats à Tanger » allait bientôt s’achever, et Ginsberg, Orlovsky, et Ansen partirent à la fin du mois d’Août pour voyager à travers l’Espagne. Kells Elvins habitait désormais à Copenhague, et Burroughs passa le mois d’Août avec lui et sa troisième femme à travailler sur la section « Libertie » de son livre, chapitre satirique dans lequel il représenta la fertilité oppressante du socialisme Scandinave.

Le roman de Kerouac, Sur La Route, écrit six ans auparavant, fut finalement publié à cette époque aux Etats-Unis aux éditions Viking Press, et le livre provoqua un évènement littéraire immédiat. Dans ce contexte, avec le Howl d’Allen Ginsberg déjà considéré comme un succès d’estime, Burroughs rehaussa ses ambitions littéraires. Ginsberg, qui habitait à Paris, offrit le livre de Burroughs à Maurice Girodias, dont la maison d’édition anglophone Olympia Press, célèbre pour défier la censure, semblait être l’éditeur probable ; mais Girodias refusa de négocier ce manuscrit en lambeaux. Lorsque Burroughs retourna à Tanger en Septembre 1957, il apprit que Kiki s’était fait mortellement poignardé à Madrid par un amant jaloux, et que Bill Garver était mort au Mexique de malnutrition et d’une overdose.

Imprimer cette page | mise à jour : 28 novembre 2009