William S. Burroughs

William S. Burroughs
http://theo.underwires.net/
1991-1993 : Cronenberg, Cobain & The Disposable Heroes of Hiphoprisy

En février 1991, Burroughs se rendit à Toronto pour faire la promotion du film de Cronenberg, Le Festin Nu, qui était déjà filmé. Lors de cette excursion, il ressentit de sérieuses douleurs à la poitrine et lorsqu’il retourna au Kansas, son médecin découvrit une artériosclérose coronaire. À la suite d’une angioplastie par ballonnet ratée, Burroughs subit un triple pontage en juillet. En convalescence à l’hôpital, il parvint à se lever mais fit une chute, se cassa la hanche gauche et dût subir une seconde opération, qu’il redouta encore plus que la première. L’assistance médicale pour les personnes âgées et les handicapés insista pour qu’il poursuive l’hôpital en justice à cause de sa hanche cassée, mais il déclina, déclarant que l’accident était de sa faute.

David Cronenberg & William S. Burroughs

Kurt Cobain était un admirateur de Burroughs depuis le lycée et, par le biais de leur ami commun Thor Lindsay, fournit à Burroughs un fond de guitare mutilé au récital intitulé « The « Priest », They Called Him », une nouvelle que Burroughs avait écrite en 1973, soit vingt ans auparavant.

William S. Burroughs & Kurt Cobain

Le morceau d’environ 10 minutes raconte l’histoire d’un prêtre junkie qui le soir du réveillon de Noël trouve une jambe dans une valise.

Burroughs se souvint qu’il « y avait quelque chose d’infantile, de fragile et de perdu » chez Cobain ; il fit une autre remarque plus tard, « Il y a quelque chose qui ne va pas chez ce garçon. Il fronce les sourcils sans aucune raison. » En avril 1994, Cobain se tira une balle dans la tête.

William S. Burroughs & Kurt Cobain

James Grauerholz suggéra à Burroughs de collaborer avec le groupe de rap The Disposable Heroes of Hiphoprisy pour leur album de 1993, Spare Ass Annie, dans lequel des routines telles que « The Talking Asshole » et « Dr Benway Operates » sont propulsés à l’aide de guitares funk et de samples d’orchestres. Comme l’écrivit George Eckart dans sa critique pour le magazine Diversions, « Même s’il n’y a aucun lien entre les histoires, les Heroes parviennent à unifier l’album en créant une plongée funky, irréelle, et absorbante dans « la vision littéraire tordue » de Burroughs . Dans « Words of Advice for Young People », Burroughs ironise son statut de vieil homme, en clamant de sa voix rauque que les jeunes « ne devraient jamais faire confiance à un enfoiré de religieux », mêlant ainsi sérieux et sentencieux.

La même année sortit la version studio de The Black Rider de Tom Waits, et Burroughs collabora avec le groupe Ministry sur leur album Just One Fix. Il apparut également dans le clip de la chanson.

Burroughs ne parvint à cesser l’écriture pour se reposer ; il continua d’écrire ses rêves et des idées à la main qu’il retapait quelques jours plus tard. Il assembla une série de dossiers et de fichiers tirés de ses différents journaux de rêves et de notes amassées pendant et après la composition des Terres Occidentales. L’un de ses collègues, le poète du Kansas Jim McCrary, retapait les notes pour lui. Burroughs appelait cette œuvre « le livre de rêves, » mais tandis qu’il fut près de l’achever et de le préparer pour la publication, à la fin de l’année 1994, il décida de l’appeler Mon Education : Un Livre de Rêves, et dédia le livre à la mémoire de Michael Emerton.

Il tourna cette même année une publicité pour la marque Nike, dans laquelle on le voit porter des chaussures Nike avec son éternel costard.

Imprimer cette page | mise à jour : 26 août 2012