William S. Burroughs

William S. Burroughs
http://theo.underwires.net/
Chat

J’ai dit que les chats servent de Familiers, de compagnons psychiques. « Ils sont assurément de bonne compagnie. » Les Familiers d’un vieil écrivain sont ses souvenirs, les scènes et les personnages de son passé, réel ou imaginaire. Un psychanalyste dirait que je ne fais que projeter ces fantasmes sur mes chats. Oui, assez simplement et assez littéralement les chats servent d’écrans sensibles pour des attitudes bien précises quand les rôles sont appropriés. Ceux-ci peuvent s’échanger et un chat peut interpréter plusieurs personnages : ma mère, ma femme, Joan ; Jane Bowles ; mon fils, Billy ; mon père ; Kiki et d’autres amigos ; Denton Welch, qui m’a influencé plus que n’importe quel autre écrivain, bien que nous ne nous soyons jamais rencontrés. Les chats peuvent être mon dernier lien vivant avec une espèce en voie de disparition.