William S. Burroughs

William S. Burroughs
http://theo.underwires.net/
Dieu

Ma théorie est que Le Dieu ou les dieux actuels n’étaient pas les créateurs. Ils ont pris en main quelque chose qui était déjà créé et l’utilisent à leurs propres fins, lesquels ne sont pas du tout à notre avantage.
En des termes plus simples : le Dieu chrétien existe. Il n’est pas le créateur. De nature parasitaire, il a volé le travail d’un autre. Il vole et maudit la source. Le Dieu chrétien, et ça vaut aussi pour Allah, est un trou du cul frappé d’égoïsme dont l’intention est de tous nous éliminer. Comme tout colon, il déteste ceux qu’il exploite. Nous ne sommes pour lui rien d’autre que de l’énergie d’échappement. Il a besoin de notre énergie pour s’échapper parce qu’il n’en possède pas. Qui d’autre qu’un trou du cul aime voir les gens ramper devant lui ?

Mercredi 16 avril 1997
Je viens de finir de lire Le Chemin de l’âme de Scott Peck, docteur, un psychothérapeute qui — comme moi — croit en Dieu. Un livre plein de bon sens.
En faveur des soins palliatifs, et de l’utilisation de morphine pour soulager la douleur.
Il déplore — modérément — l’humanisme laïc. Moi aussi — mais pas modérément.
Ca n’a aucune profondeur. Aucun élan. Aucun mystère, aucun pèlerinage. Pour ces rêveurs, il n’y a aucun endroit où se rendre pour faire un pèlerinage. Rien de spirituel — je veux dire, aucun avancement spirituel possible.

Samedi 19 avril
Je ne suis pas un humaniste laïc. Je regrette tous les facteurs qui ont conduit à la création de cette lugubre créature qu’on appelle l’humaniste laïc.
Je crois en Dieu.
Pas omnipotent. Il a besoin d’aide à l’heure actuelle.