William S. Burroughs

William S. Burroughs
http://theo.underwires.net/
Filmographie

1963 - Towers Open Fire, écrit par William S. Burroughs. Coréalisé par Antony Balch et William S. Burroughs. Avec William S. Burroughs.

1963 - William Buys a Parrot, écrit par William S. Burroughs, et réalisé par Antony Balch. Court-métrage de 2 minutes dans lequel William S. Burroughs négocie l’achat d’un perroquet.

1966 - Chappaqua, écrit et réalisé par Conrad Rooks, avec Allen Ginsberg et Ravi Shankar. William S. Burroughs y interprète le rôle d’Opium Jones.

1966 - The Cut Ups, adapté et réalisé par Antony Balch. D’après une histoire de William S. Burroughs. Avec William S. Burroughs.

1968 - Häxan, écrit et réalisé en 1922 par Benjamin Christensen. Tandis que la version originale de ce documentaire Suédois sur l’histoire de la sorcellerie est présentée sous la forme d’intertitres, celle de 1968 est présentée sous la forme d’une narration enregistrée par William S. Burroughs.

1969 - Cain’s Film, écrit et réalisé par Jamie Wadhawan. Court-métrage anglais de 27 minutes avec Alexander Trocchi et William S. Burroughs, qui joue son propre rôle.

1970 - Prologue, co-écrit et réalisé par Robin Spry. Petit film indépendant canadien avec Jean Genet, Allen Ginsberg. William S. Burroughs y joue son propre rôle.

1972 - Bill and Tony, réalisé par Antony Balch. Court-métrage avec Antony Balch et William S. Burroughs, les deux jouant leurs propres rôles.

1978 - Thot-Fal’N, court-métrage américain réalisé par Stan Brakhage. Avec Allen Ginsberg, Peter Orlovsky et William S. Burroughs.

1978 - Fried Shoes Cooked Diamonds, avec Amiri Baraka, Allen Ginsberg, Timothy Leary et William S. Burroughs, tous jouant leurs propres rôles. Documentaire sur le fameux rassemblement à l’institut de Naropa.

1981 - Energy and How to Get It, réalisé par le photographe Robert Frank.

1981 - Saturday Night Live, William S. Burroughs joua son propre rôle dans l’émission du 7 Novembre 1981.

1982 - The Discipline of D.E., adapté et réalisé par Gus Van Sant. D’après une nouvelle de William S. Burroughs. Court-métrage de 9 minutes.

1982 - Poetry in Motion, réalisé par Ron Mann. Documentaire canadien sur la poésie, dans lequel plus d’une vingtaine d’auteurs parlent de poésie. Avec Charles Bukowski, John Cage, Allen Ginsberg, John Giorno, Michael Ondaatje, Ed Sanders, Gary Snyder, Tom Waits, Anne Waldman et William S. Burroughs.

1983 - Taking Tiger Mountain, long métrage de science-fiction réalisé par Tom Huckabee. D’après l’histoire Blade Runner, a Movie de William S. Burroughs. Avec Lou Montgomery et Bill Paxton.

1983 - Pirate Tape, réalisé par Derek jarman. Court-métrage anglais avec William S. Burroughs jouant son propre rôle.

1984 - Decoder, réalisé par Muscha. Histoire de Klaus Maeck. Avec William Rice et William S. Burroughs. Burroughs y interprète le rôle d’un vieil homme.

1984 - It Don’t Pay to Be an Honest Citizen, réalisé par Jacob Burckhardt, avec Allen Ginsberg, William Rice et William S. Burroughs.

1985 - BURROUGHS, d’Howard Brookner. Documentaire sur la vie de William S. Burroughs avec lui-même, son fils William S. Burroughs Jr., Allen Ginsberg, John Giorno, Brion Gysin, Patti Smith et Terry Southern.

1985 - Ornette : Made In America, documentaire réalisé par Shirley Clarke, avec William S. Burroughs, Ornette Coleman, Brion Gysin et Eugene Tatum.

1985 - What Happened to Kerouac ?, documentaire coréalisé par Richard Lerner, Lewis MacAdams. Avec des images de Gregory Corso, Allen Ginsberg, Jan Kerouac, Jack Kerouac et William S. Burroughs.

1985 - Kerouac, the Movie, Documentaire mélangeant fiction et récit coécrit et réalisé par John Antonelli. Avec Carolyn Cassady, Lawrence Ferlinghetti, Allen Ginsberg, John Clellon Holmes, Herbert Huncke, Edie Kerouac Parker, Carl Solomon et William S. Burroughs.

1986 - Home of the Brave, A Film by Laurie Anderson, écrit et réalisé par Laurie Anderson. Spectacle filmé au cours duquel Laurie Anderson danse avec William S. Burroughs.

1987 - The Beat Generation - An American Dream, réalisé par Janet Forman. Avec William S. Burroughs. Reportage sur la Beat Generation.

1989 - Drugstore Cowboy, adapté et réalisé par Gus Van Sant, avec Matt Dillon, Heather Graham, Kelly Lynch, James Le Gros et Grace Zabriskie William S. Burroughs y interprète le rôle de Tom le Prêtre, dont les répliques additionnelles ont été écrites par lui.

1989 - Bloodhounds of Broadway, coadapté et réalisé par Howard Brookner. Avec Matt Dillon, Madonna, Howard Brookner, Steve Buscemi. William S. Burroughs y interprète le rôle de Butler.

1989 - Heavy Petting, documentaire américain réalisé par Obie Benz dans lequel des célébrités confessent leurs premières expériences sexuelles. Avec Allen Ginsberg, Laurie Anderson et William S. Burroughs.

1990 - Twister, long-métrage adapté et réalisé par Michael Almereyda. Avec Harry Dean Stanton et Crispin Glover. William S. Burroughs y interprète le rôle de l’Homme dans la Grange.

1990 - Thanksgiving Prayer, réalisé par Gus Van Sant, diffusé lors de la tournée Zoo TV de U2. William S. Burroughs y lit un poème extrait de son livre Tornado Alley.

1990 - Laurie Anderson : Collected Videos. Anthologie des vidéos de Laurie Anderson dans laquelle apparaît William S. Burroughs.

1991- Naked Lunch, adapté et réalisé par David Cronenberg. D’après le roman de William S. Burroughs. Avec Peter Weller, Judy Davis, Ian Holm et Julian Sands.

1991 - Wax, or the Discovery of Television Among the Bees, écrit et réalisé par David Blair. Documentaire indépendant dans lequel William S. Burroughs interprète le rôle de James ’Hive’ Marker.

1991 - William S. Burroughs : Commissioner of Sewers, documentaire réalisé par Klaus Maeck. Une interview d’une heure de William S. Burroughs, entrecoupée d’extraits de lectures en public.

1992 - Naked Making Lunch, reportage réalisé par Chris Rodley sur le film " Naked Lunch ". Avec David Cronenberg et William S. Burroughs.

1993 - The Junky’s Christmas, co-réalisé par Nick Donkin et Melodie McDaniel, et adapté par William S. Burroughs et James Grauerholz. D’après une histoire de William S. Burroughs. Avec Jose Ferez, James Grauerholz, Steven Lowe, David Ohle et Wayne Propst. William S. Burroughs est le narrateur de ce court-métrage de 21 minutes.

1993 - Disposable Heroes of Hyphoprisy : "A Junky Christmas". Vidéo du groupe dans laquelle apparaît William S. Burroughs.

1993 - Even Cowgirls Get The Blues, adapté et réalisé par Gus Van Sant. D’après le livre de Tom Robbins. Avec Uma Thurman, Keanu Reeves, John Hurt, Rain Phoenix, Sean Young, Crispin Glover, Roseanne, Grace Zabriskie, Ken Kesey, Heather Graham et River Phoenix. William S. Burroughs joue son propre rôle.

1994 - Ah, Pook Is Here, réalisé par Philip Hunt. Écrit par William S. Burroughs. William S. Burroughs est le narrateur de ce court-métrage de 6 minutes.

1994 - Drug-Taking and the Arts, documentaire fictif réalisé par Storm Thorgerson. Avec J.G. Ballard, Paul Bowles, Carolyn Cassady, Allen Ginsberg, Timothy Leary, Eric Mottram, John Sessions et Hubert Selby Jr. Une scène de ce documentaire sur l’influence des drogues dans l’art est tirée du Festin Nu de William S. Burroughs. Ce dernier est interprété par John Sessions.

1994 - Publicité pour Nike

1994 - The Life and Times of Allen Ginsberg, documentaire réalisé par Jerry Aronson, avec Joan Baez, Allen Ginsberg, Ken Kesey, Timothy Leary, Norman Mailer et William S. Burroughs.

1995 - The Dark Eye, Jeu vidéo adapté et réalisé par Russel Lees. D’après les nouvelles d’Edgar Allan Poe. William S. Burroughs a prêté sa voix à ce jeu vidéo dans lequel il lit une histoire d’Edgar Allan Poe.

1995 - The Music of Kurt Weill : September Songs, documentaire télé coécrit et réalisé par Larry Weinstein. Avec Nick Cave, Elvis Costello, P.J.Harvey, Lou Reed et William S. Burroughs.

1997 - Last Night On Earth, vidéo du groupe U2, tirée de l’album Pop

1997 - Good Will Hunting, réalisé par Gus Van Sant. Coécrit par Matt Damon et Ben Affleck. Avec Robin Williams, Matt Damon, Ben Affleck, Minnie Driver, Casey Affleck. Film dédié à la mémoire de William S. Burroughs.

1998 - The Book of Life, écrit et réalisé par Hal Hartley. Avec P.J. Harvey. Dans ce film franco-américain, la voix d’un prêcheur se fait entendre à la radio, c’est celle de William S. Burroughs.

1998 - Modulations, réalisé par Iara Lee. Avec Carl Cox, Moby, Genesis P-Orridge, DJ Spooky, et Karlheinz Stockhausen. On entend au cours de ce documentaire sur la musique électronique Burroughs chanter sa chanson " Recalling All Active Agents."

1998 - Venus Blue, réalisé par Gilliam Ashurst. Avec Asa Lindh et Betty Richards. Court-métrage Néo-zélandais de science-fiction dans lequel un personnage lit des extraits d’un poème de William S. Burroughs.

1998 - Let It Come Down : The Life of Paul Bowles, documentaire canadien réalisé par Jennifer Baichwal. Avec Paul Bowles, Allen Ginsberg et William S. Burroughs.

1998 - The Nova Convention Revisited, vidéo filmée en 1996 par John Aes-Nihil. Avec Laurie Anderson, Philip Glass, Deborah Harry, Ed Sanders, Patti Smith et William S. Burroughs.

1998 - Destroy All Rational Thoughts, documentaire réalisé par Joe Ambrose, Frank Rynne et Terry Wilson, réunissant des images d’archive de William S. Burroughs.

1999 - The Source, documentaire-fiction sur la Beat Generation écrit et réalisé par Chuck Workman. Avec Johnny Depp (Kerouac), Dennis Hopper (Burroughs), John Turturro (Ginsberg). Images d’archives de tous les membres de la Beat Generation, dont William S. Burroughs.

2000 - Condo Painting, documentaire américain coécrit et réalisé par John McNaughton. Avec des images d’Allen Ginsberg et William S. Burroughs.

2000 - Ministry : Tapes of Wrath, anthologie des vidéoclips du groupe Ministry. William S. Burroughs apparaît dans le clip " Just One Fix ", réalisé en 1993.

2001 - The Last Words of Dutch Schultz, coadapté et réalisé par Gerrit Van Dijk. D’après le livre The Last Words of Dutch Schultz : A Fiction in the Form of a Film Script de William S. Burroughs. Avec Rutger Hauer et Peter Drost. Court-métrage de 22 minutes avec des scènes en animation.

Imprimer cette page | mise à jour : 17 août 2007