William S. Burroughs

William S. Burroughs
http://theo.underwires.net/
Politique

J’ai le sentiment que dès que la politique apparaît quelque part, les choses se retrouvent tout d’un coup dans un terrible état de détérioration. Dès que vous avez un problème, il est insoluble. On aurait jamais dû laisser ces choses arriver. J’ai vu des villages en Amérique du Sud avec aucune police quelconque. Puis les flics arrivèrent, puis les inspecteurs de l’hygiène, et avant de s’en apercevoir, ils se retrouvèrent avec tous les problèmes-des crimes, la délinquance juvénile, tout le toutim-tout comme nous. Je n’ai aucun message à donner aux politiciens du monde. Ce sont tous des fanatiques de la verbalisation confuse et je suis quasiment sûr qu’ils ne sont pas du tout intéressés d’entendre parler des cut-ups et des hiéroglyphes et encore moins du silence.

Lorsque les contradictions implicites dans une société font surface, et que vous vous apercevez qu’elles ne peuvent être résolues, c’est à ce moment-là que tout s’écroule. Mais si vous me demandez ce que l’individu peut faire à ce moment précis, d’une manière politique, je suppose que je dois admettre qu’il ne peut pas faire grand-chose. Moi-même, je me sens plus concerné par la transformation de l’individu, ce qui me semble bien plus important que toute soi-disant révolution politique.